Comité de suivi de l'aide personnalisée : deux syndicats minoritaires tentent d'évincer le SNUipp-FSU

Publié le par Stéphane Guinot

Dans une lettre commune adressée au ministre de l'Éducation nationale Luc Chatel, le SE-UNSA et le SGEN-CFDT déclarent : « Nous souhaitons que nos deux organisations signataires soient les seuls membres du comité de suivi de la mise en oeuvre de l'aide personnalisée dans le premier degré ».

 

Rappelons que ces deux organisations syndicales ont été les deux seules à signer le relevé de conclusions sur « le réinvestissement des heures libérées par la suppression des heures de cours du samedi matin » en février 2008 conduisant à la mise en place de l'aide personnalisée, qui vient alourdir la journée déjà trop chargée de certains élèves. Cet allongement de la journée de classe est d'ailleurs très sévèrement dénoncé par des spécialistes tels que Hubert Montagné, François Testu ou encore Philippe Meirieu.

 

Le SNUipp-FSU, syndicat majoritaire des enseignants du premier degré avait donc légitimement refusé de signer ce relevé de conclusions.

 

Et c'est ce qui lui est reproché aujourd'hui par le SE-UNSA et le SGEN-CFDT !!! Pour simplifier, ces deux organisations syndicales qui sont clairement en faveur de la mise en place de l'aide personnalisée et qui ont participé activement à l'alourdissement de la journée de classe, pensent qu'un syndicat qui s'est opposé à ces réformes ne peut pas faire partie du comité de suivi.

 

Cette position est ridicule et fondamentalement antidémocratique car elle implique que seuls les syndicats favorables au nouveau dispositif puissent en assurer le suivi. On peut alors facilement imaginer que les conclusions du rapport qui va émaner du comité de suivi.

 

De plus, comment deux organisations syndicales minoritaires peuvent-elles s'opposer à ce que le SNUIPP-FSU, qui a obtenu plus de 47 % des voix lors des dernières élections professionnelles, participe au comité de suivi de la mise en oeuvre de l'aide personnalisée ?

 

N'auraient donc le droit de donner leur avis que ceux qui sont en accord total avec le SE-UNSA, le SGEN-CFDT et donc, bien sûr, le gouvernement ?

 

Encore une bel exemple de démocratie...

 

Stéphane Guinot

Publié dans aide personnalisée

Commenter cet article

2 infos valent mieux qu'une 21/09/2009 18:20

C'est étrange comme site ! Il existe déjà un site du snuipp-fsu dans le département. Voici le lien au cas ou: http://21.snuipp.fr/. Ca fait un peu double emploi non ?

Stéphane Guinot 21/09/2009 19:41


Ce site n'est pas géré par le SNUipp. Mes positions sont souvent proches de ce syndicat, effectivement. Est-ce pour autant que je n'aurais pas le droit de les publier sur un blog ?
Je le répète, les prises de positions développées sur ce site ne sont pas celle du SNUipp mais celles de Stéphane Guinot.